Les Animaux fantastiques : Pas si sorcier !

On l’attendait : le spin-off de l’ensorcelante saga des Harry Potter est enfin dans les salles !
Pour ce premier scénario original, la romancière J.K. Rowling était attendue au tournant. Verdict ? Le pari est (presque) réussi !
Dans Les Animaux fantastiques, l’auteur de best-sellers imagine à l’écran le séjour américain du jeune Norbert Dragonneau, ancien élève de Poudlard comme le seront Harry et ses amis des années plus tard. Profession du jeune homme : magizoologiste. Le meilleur qui puisse exister, inventeur d’un fabuleux bestiaire.
© Warner Bros France

Le monde si british d’Harry Potter s’agrandit et il est agréable pour les fans de la première heure de voir ce qu’il en est de la magie « rowlinguienne » de l’autre côté de l’Atlantique. Les décors, somptueux, plongent le spectateur dans le New York des années 1920, sur fond d’effets spéciaux absolument bluffants.
Toutefois, ce préquel se dégage volontairement des films qui l’ont précédé. Il n’a pas pour but d’être un Harry Potter 9. Une évidence que l’on accueille dans un mélange d’évidence pleine de bon sens et d’inévitable nostalgie.
L’ambiance, à la fois légère et sombre, conjugue humour potache et suspense haletant autour d’une intrigue un peu trop mince, comme si le film peinait à se suffire à lui même. Au final, il s’affirme surtout comme une belle cérémonie d’ouverture de la nouvelle saga cinématographique qui s’annonce, une introduction efficace bientôt suivie de quatre autres longs métrages. Signée David Yates (également réalisateur des quatre derniers Harry), la mise en scène est habile. Et c’est un plaisir de (re)découvrir à la tête d’un casting judicieux, Eddie Redmayne qui nous avait ému dans Une merveilleuse histoire du temps de James Marsh. D’autant que Colin Farell et Johnny Depp sont là pour l’épauler !
Alors sans atteindre la parfaite alchimie des exploits de son célèbre « petit cousin » en sorcellerie, cette première histoire de Norbert Dragonneau est un bon blockbuster… et la promesse de belles aventures à venir. La suite en 2018.
 
Maylis Le Texier
Les Animaux fantastiques, de David Yates 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close