Rencontre avec Nicolas Laugero-Lasserre

 

1902084_10152314888406058_7991975841820696388_n

Nicolas Laugero Lasserre est directeur de l’espace Pierre Cardin et président fondateur d’Artistik Rezo. Il a intégré l’Espace Pierre Cardin en 1997 et neuf ans plus tard, Pierre Cardin lui en confie la direction. Il a créé Artistik Rezo, média culturel sur Internet qui réunit toute l’actualité théâtre, art, musique et cinéma et toute l’information culturelle et artistique à la découverte de jeunes talents. Il a également enseigné dans plusieurs écoles de communication et médiation culturelle (EFAP, ICART). Nicolas Laugero-Lasserre est un homme polyvalent, qui va nous parler de ses trois domaines à travers son parcours et sa formation : Artistik Rezo, l’Espace Pierre Cardin et sa collection de Street Art.

Formation et parcours:

10743883_832833576779239_1702902435_oNicolas Laugero-Lasserre vient du sud de la France, et a grandi dans un milieu modeste où le niveau culturel est peu élevé, ce qui montre qu’il n’est parti de rien. Il va même jusqu’à dire « je viens de nulle-part » pour souligner la force de son parcours. Et justement, le fait même qu’il vienne de nulle-part, d’un milieu où il n’avait pas accès à l’art, a alimenté son parcours.
Il a connu un basculement à l’âge de 12-13 ans, avec une envie de faire du théâtre dans une MJC, où il s’est épanoui. Il a donc continué le théâtre pendant 10 ans, jusqu’à faire de l’animation dans des collèges. Finalement, c’est grâce à sa passion pour le théâtre qu’il est monté à Paris et a intégré les cours Florent. Il n’y a passé que 6 mois car cela n’a pas été une bonne expérience, notamment à cause de l’individualisme des élèves. Cependant, cela lui a permis d’aller de l’avant: c’est en se battant, en ayant l’idée d’un idéal de jeunes artistes qui s’unissent (comme la troupe du Splendide) qu’il a fait naître l’idée d’Artistik Rezo. Il souhaitait créer un collectif de jeunes artistes, et en quelques semaines ils se sont retrouvés à 7 ou 8, sur tous les castings: chaque fois qu’un d’entre eux trouvait un casting, ils s’y rendaient ensemble, multipliant ainsi leur réseau.
Afin de trouver un autre travail en parallèle du théâtre, il s’est fixé une règle précise, en se forçant à regarder tous les jours les offres d’emploi, et a fini par tomber sur un emploi pour des visites guidées d’une exposition à l’espace Pierre Cardin. Les trois mois qu’il y a passé ont constitué un tournant, car cela lui a permis de mettre un pied dans ce milieu et surtout dans cet espace Pierre Cardin. Il va se former, prendre au sérieux son travail, et devenir peu à peu un médiateur. « La vie prend son sens quand on fait bien les choses ». Il a également aidé une amie des cours Florent à faire la communication d’une pièce de théâtre au Guichet Montparnasse, et s’est donné pour ce travail. Il appelle ça la méthode « Pitbull », pour montrer qu’il ne faut rien lâcher. Son travail est récompensé car il reçoit ensuite un appel du Lavoir
Moderne Parisien pour s’occuper des relations presse, mais surtout, Pierre Cardin entend parler de son travail dans les différents théâtres à Paris, et lui propose de s’occuper des relations presse du théâtre de l’espace Pierre Cardin. Il va au fur et à mesure s’occuper de cette activité régulièrement, notamment pour le Mime Marceau.

Artistik Rezo

Ce projet s’est développé un peu par hasard, grâce à son parcours. En 1999, il dépose le nom de l’association et très vite cela devient la plus importante newsletter en France avec jusqu’à 200 000 abonnés. La législation ayant évolué, le nombre d’abonnés est aujourd’hui réduit à 20 000. Ensuite, le site internet a vu le jour, afin de créer un véritable média, qui a pris une vraie dimension en 2008. Le modèle économique a d’abord été la publicité, mais la chute de Lehman Brothers a entraîné la fin de ce modèle. Pourtant, selon lui, « des contraintes naissent les bonnes idées ». Aujourd’hui, le modèle a changé : il s’agit de faire profiter le public d’un réseau, de vivre d’une communauté.
Un club a ensuite été développé en 2009, qui dispose aujourd’hui de 5000 adhérents qui ont accès à un contenu culturel : une plate-forme a été créée pour permettre de donner accès à des bons plans. Le prix d’adhérent est de 147 euros, alors que le panier de consommation est de 2000 euros, ce qui est très rentable pour les adhérents. Artistik Rezo a en effet 250 partenaires (Centre Pompidou, Palais de Tockyo, Cinémathèque), qui permettent d’avoir 100 000 billets disponibles pour les adhérents, uniquement grâce à la publicité faite pour les partenaires.
Budget d’Artistik Rezo: le tarif adhérent de 147 € (au lieu de 250, tarif jamais appliqué), 10 000 euros par an de recettes. L’objectif de départ est l’accessibilité pour les jeunes avec la création d’un prix de 97 euros par an et par étudiant, ce qui réunit aujourd’hui plus de 4000 étudiants. Il existe trois statuts : les amis payant 250 euros par an, les bienfaiteurs à 300 euros et les mécènes à 500 euros. Aujourd’hui, il y a 20 mécènes et 100 bienfaiteurs.

L’espace Pierre Cardin:

Il s’agit d’une concession de la mairie de Paris, ce qui veut dire que l’espace paye 550 000 euros par an de loyer. La masse salariale correspond à 1 million d’euros par an avec seulement 7 salariés. L’espace Pierre Cardin fait donc beaucoup de location du lieu et d’événements pour couvrir ces frais: 70% d’événementiel et 30% d’artistique, pour environ 200 événements par an. Le chiffre d’affaire s’élève entre 1,8 million et 2 millions d’euros par an.

Le Street-art:

Nicolas Laugero-Lassere a également une autre passion : il a constitué au fil des années une collection de Street-art. Il apprécie la dimension sociale de cet art, à l’opposé de l’élitisme de l’art contemporain. Pour lui, le Street-art a souvent une dimension politique comme les œuvres de JR le montrent, avec un côté militant, ce qui donne une autre dimension à l’art. Le Street-art se différencie du graffiti par la technique figurative, qui n’a rien à voir avec le lettrage. Qui plus est, les artistes de Street-art assument leur art à part entière. Sa collection est aujourd’hui exposée à de nombreux endroits, et en ce moment à la MAC de Créteil.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s